a

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa cum sociis Theme natoque.

Latest Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

1-677-124-44227
184 Main Collins Street West Victoria 807
info@yoursite.com

Accompagné à destination

Dates de départ: À l’année

Prix et disponibilité sur demande

Le prix comprend

  • Hébergement en hôtel
  • Guide local francophone
  • Transport aller-retour depuis / vers l’aéroport
  • Les bus pour Gyeongju, Busan, Jeonju et Séoul. Le train KTX pour Andong.
  • Pass T-money pour les transports : 15 000 wons pour vous déplacer en villeste
  • Activités et visites incluses au programme
  • Pass Palais : accès aux 4 palais principaux de Séoul + sanctuaire Jongmyo
  • Assistance francophone téléphonique 24h/24

Le prix ne comprend pas

  • Vols internationaux
  • Frais de formalités (vaccination, passeport, visa)
  • Assurance voyage
  • Repas non mentionnés
  • Boissons
  • Activités et visites optionnelles ($)
  • Pourboires
  • Dépenses personnelles
12 jours/ 11 nuits
aucun repas
  • Destination

  • Prix à partir de

    Sur demande
  • Date de départ

    À l'année
1

Séoul

Bienvenue en Corée ! Après avoir passé la douane et récupéré vos bagages, vous serez accueilli par un membre de notre équipe francophone et escorté jusqu’à votre hébergement (environ 1h de trajet depuis l’aéroport).  

Premières découvertes à Jongmyo, sanctuaire confucianiste classé au patrimoine mondial de l’UNESCO suivi du marché traditionnel de Gwangjang pour tester les spécialités coréennes typiques sur place. Ambiance locale assurée ! Balade nocturne sur la rivière Cheonggyecheon, anciennement route express aménagée en cours d’eau très agréable.

2

Séoul

Le palais Changdeokgung et son jardin secret (inscrits au patrimoine mondial de l’Unesco) constituent une belle première découverte de la période Joseon.

Seconde demeure royale durement touchée par l’incendie survenu lors de l’invasion japonaise de la fin du XVIe siècle, il fut parfaitement reconstruit et servi aussitôt de siège à la dynastie pendant deux cent cinquante ans.

Il exerça une grande influence sur le développement de l’architecture, de la conception des jardins, paysages et arts apparentés en Corée pendant de nombreux siècles. Il témoigne de valeurs architecturales sophistiquées, en harmonie avec son environnement naturel.

A quelques mètres de là, poursuite de l’immersion dans le célèbre Bukchon Hanok Village où une centaine de maisons traditionnelles d’époque appelées « Hanoks » servent aujourd’hui de centres culturels, maisons d’hôtes, restaurants et salons de thé. Non loin, le grand temple Jogyesa et ses trois bouddhas en or constitue le centre séoulite de la plus grande branche bouddhiste coréenne et mérite la visite, avant de rejoindre la rue traditionnelle des galeries d’art et boutiques d’objets artisanaux coréens, Insadong, lieu privilégié pour quelques achats souvenirs.

 

Option recommandée : Ami Local – Les essentiels de Séoul. Découvrez Séoul avec un expatrié français qui vous guide toute la journée à travers la ville.
Vous pouvez également profiter de cette journée pour prendre un cours de cuisine coréenne, voir un spectacle traditionnel, faire une cérémonie du thé.

3

Séoul

Gyeongbokgung est le plus complet et le plus imposant des cinq palais de la Dynastie Joseon. La cérémonie matinale de la relève de la Garde Royale nous plonge sans transition à l’âge d’or du XVe siècle. 

Puis quelques minutes de marche suffisent pour atteindre la grande place de Gwanghwamun, toujours accompagnée de ses deux célèbres statues dressées aux extrémités de l’avenue, devant la grande montagne de Bukhansan – le roi Sejong et l’amiral Yi-Sun-Shin.

Le dépaysement continue du côté de Namdaemun – l’une des huit portes de la muraille de Séoul – dont l’attraction principale est son immense marché traditionnel, le plus vieux et le plus grand de Corée. Ici, 1 700 types de produits y sont exposés et quelques petits restaurants locaux cachés entre deux étals offrent l’ambiance chaleureuse qui nous plaît tant. Poursuite des visites dans un quartier proche, celui de Myeongdong la « ville lumineuse » où boutiques en tout genre se côtoient, la cuisine de rue y est réputée excellente et variée, l’occasion de tester vos papilles !

Fin de journée conseillée à la tour Namsan, située au sommet d’une colline qui surplombe toute la ville, elle offre un point de vue exceptionnel sur la ville et ses montagnes environnantes.

 

Option recommandée : Spectacle traditionnel Korea House et/ou essayage de Hanbok : Pourquoi ne pas finir cette belle journée avec un spectacle de danse et musique traditionnel, et/ou faire un essayage de Hanbok (costume traditionnel coréen) avec séance photo par un professionnel ?

4

Séoul • Village de Hahoe

Considéré comme incontournable, Andong est un centre culturel et une vraie source de traditions folkloriques. On y retrouve le très célèbre village traditionnel Hahoe, inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco, où l’hébergement rustique chez l’habitant dans des maisons à charpente en bois invite le voyageur à s’immerger dans les coutumes anciennes.

Ici a lieu le spectacle des masques (et son musée), cette danse traditionnelle pratiquée depuis 800 ans qui combine rituels chamaniques et divertissements populaires. Le rituel du village était destiné à plaire à la déesse locale et à exorciser les mauvais esprits.

Devenue la ville précurseur de la pensée confucéenne pendant la dynastie Joseon (1392–1897), Andong en a gardé un certain nombre d’écoles privées dont l’école confucéenne Byeongsan Seowon, reconnue pour son histoire mais aussi pour la beauté du site et son architecture.

Également très réputée pour sa gastronomie, l’une des spécialités est le Andong soju, un alcool de riz distillé 3 fois, considéré comme propriété culturelle intangible car il est préparé artisanalement selon une recette ancestrale. Les autres spécialités de la ville sont le Andong Gan Godeungeo (maquereau salé), le Andong Jjimdak (poulet mijoté) et le Heotjesatbap (sorte de bibimbap, riz mélangé à des légumes), un repas sain et équilibré traditionnellement servi lors des cérémonies aux ancêtres.

5

Gyeongju

Gyeongju est une charmante ville, située dans le sud-est de la péninsule coréenne, parsemée de petites montagnes et bordée par la rivière Hyeonsang. Ancienne capitale du royaume de Silla fondé en 57 av. J.-C, c’est l’une des plus anciennes villes historiques au monde, un lieu unique par son patrimoine culturel et inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Très riche en reliques, l’endroit se présente comme un véritable bijou pour la Corée du Sud.

Direction le terminal de bus pour aller à Gyeongju.

Arrivée à Gyeongju, installation dans votre hanok, une maison typique coréenne.

Le centre de Gyeongju suffit à satisfaire une pleine journée de visites, à pied ou à vélo, en commençant par le célèbre parc des Tumuli, unique au monde, avec ses monticules qui font office de tombes royales et ses arbres enchanteurs qui viennent apporter ici et là un peu d’ombre et de couleurs. Tout près, se dresse Cheomseongdae, le plus ancien observatoire astronomique d’Asie. L’école confucéenne Gyeongju Hyanggyo servit à éduquer les membres de la Dynastie Joseon avec les principes confucéens de l’époque et la Choi’s Old House est en fait la première maison du clan Choi, qui a été présent dans la région pendant 400 ans, et qui donne le nom aujourd’hui à presque 5% des coréens !

L’ancienne forteresse et l’étang Anapji marquent les derniers points de visite à la tombée de la nuit.

6

Gyeongju

Légèrement excentrés dans la montagne environnante se trouvent le temple Bulguksa et la grotte Seokguram qui sont deux sites exceptionnels du patrimoine coréen, classés à l’UNESCO. La belle balade qui relie les deux points offre de magnifiques paysages naturels et vaut le détour.

Surnommé le « Temple des terres du Bouddha » et symbole du royaume de Silla, Bulguksa tient une place importante dans le bouddhisme coréen. Sa construction géométrique complexe rappelle au visiteur qu’il quitte le royaume terrestre et entre dans le royaume sacré du Bouddha. Son architecture atypique est donc l’une des principales sources de la renommée de Bulguksa.

Seokguram est considérée comme un chef d’oeuvre de l’art bouddhique d’Extrême-Orient. Cette grotte artificielle est faite de plusieurs centaines de roches de granit (très difficile à tailler) et est accessible par un tunnel qui mène à une antichambre rectangulaire représentant la Terre, puis à un vestibule avec deux colonnes qui encadrent l’entrée de la grande chambre intérieure circulaire qui symbolise le ciel, avec en son centre, Bouddha.

7

Gyeongju • Busan

Première véritable ville internationale, Busan est reliée maritimement à l’Asie, l’Europe et l’Amérique du Nord. Cette ville portuaire géopolitique adjacente au détroit situé entre la Corée et le Japon, est un lieu de tourisme et d’échange commercial.

La prospérité de ses activités portuaires inscrit ainsi Busan au rang de troisième port maritime mondial par l’Association américaine des autorités portuaires. Appréciée par ses grandes plages de sable fin, Busan nous séduit aussi par son dynamisme coloré et sa population diversifiée qu’on reconnait à cet accent chantant bien chaleureux. Nichée entre de nombreuses montagnes et bordée par la mer du Japon, Busan jouit de nombreux atouts faisant d’elle une destination incontournable du pays.

Exposé sur le littoral, Jagalchi est le plus grand marché de produits de la mer du pays, où toutes sortes de poissons et crustacés proposés à la vente et à la dégustation (cru et frais) éveillent les sens. Impossible de manquer non-loin la Tour de Busan qui offre une vue plongeante sur la grande côte lumineuse. La rue BIFF Square est l’ancien lieu où se déroulait le festival international du film de Busan jusqu’en 2011 (déplacé à Haeundae), et on s’amuse à reconnaitre les empreintes de mains laissées au sol par les célébrités locales et internationales. Perché sur les montagnes, le quartier de Gamcheon était un lieu d’hébergement pour les réfugiés de la guerre de Corée. Par la suite, un important mouvement solidaire de rénovation lui vaut aujourd’hui le statut de quartier le plus coloré et artistique de la ville, aménagé pour accueillir les plus curieux.

8

Busan

Construit à flanc de falaise dans les rochers sur la côte nord-est de Busan, le temple Yonggungsa offre un cadre magique. La vue dégagée sur la mer depuis le temple qui laisse échapper d’émouvant chants bouddhistes vaut réellement le déplacement.

En tant que ville côtière, Busan est très ensoleillée durant l’année et enregistre des températures bien plus élevées que le reste de la péninsule coréenne. Ses grandes plages de sable sont donc naturellement un lieu privilégié pour la détente. La plage de Haeundae, est la plus réputée du pays et s’étend sur près de 1,5 km, au bout desquels commence une belle promenade sur l’île verdoyante de Dongbaek. Très animée, la plage accueille de nombreux groupes d’artistes, des chanteurs et musiciens ou bien des magiciens, qui viennent faire de petites représentations jusque tard dans la nuit, ambiance garantie ! Sur le rivage, l’entrée du Grand aquarium de Busan vous invite à découvrir la richesse des fonds marins du monde entier, idéal pour les familles.

Option recommandée : Journée Ami local : partagez cette journée avec un expatrié français qui vous initiera à la culture coréenne et vous parlera de son quotidien sur place.

Essayez-vous également à la décoration d’objet en Hanji (papier décoratif coréen).

9

Busan • Île de Jeju

Auparavant capitale spirituelle du pays, Jeonju apparait aujourd’hui comme une destination incontournable et révélatrice des traditions anciennes. Cette ville historique est notamment connue grâce au village Hanok, qui regroupe quelques 800 maisons traditionnelles.

Son histoire commence au début du XIXe siècle, lorsque les Japonais commencèrent à envahir le cœur de la ville en construisant des infrastructures destinées aux échanges commerciaux. En réponse à l’expansion de la présence japonaise, les Coréens décidèrent de construire plusieurs villages de Hanoks. Cet affrontement spatial et architectural a donné le paysage si particulier de la ville de Jeonju où Hanoks et bâtiments japonais d’inspiration occidentale s’entremêlent. Animé de jour comme de nuit par toutes sortes de boutiques & restaurants, et par plusieurs festivals durant l’année, l’immersion est assurée au plus près de la culture locale.

Classée ville créative de la gastronomie au patrimoine de l’Unesco, elle est précurseur du plat traditionnel typique de la cuisine coréenne, le Bibimbap! À déguster donc sans hésitation.

Cet héritage unique a valu à la ville de Jeonju d’être nommée comme membre des « Slow city », un réseau de villes qui s’engagent sur la qualité de vie de ses habitants.

Le santuaire Gyeonggijeon, la cathédrale Jeondong, la porte Pungnammun et le centre culturel coréen font partie des sites centraux à visiter pour leurs architectures singulières.

10

Île de Jeju • Séouol • Fleuve Han à Yeouido

Départ dans la matinée pour Séoul, puis partez flâner le long du Han.

Située au centre de Séoul, l’île de Yeouido fut à l’origine le premier aéroport de Séoul instauré sous la colonisation japonaise en 1924.

On le retrouve aujourd’hui transformé en quartier d’affaires, bordé par de grandes étendues vertes où il est toujours agréable de se promener à vélo comme à pied, le long du fleuve Han. Les visites débutent à l’Assemblée nationale, à l’architecture particulière : ses piliers et le dôme symbolisent les différentes opinions du public qui se réunit en une entité commune. Prochaine étape évidemment à Yeouido Park. Avec ses quelques 230 000 m² de verdures divisées en quatre parties distinctes, il devient le premier parc écologique de Corée et représente le poumon vert de la capitale où les Coréens se retrouvent pour se ressourcer loin de l’agitation quotidienne.

Passage obligé à la Tour 63, immense et surprenante de par ses nombreuses attractions : Sea World, galerie, musée de cire (type Grévin) et spectacles réguliers ainsi que d’autres performances musicales. Depuis le 60ème étage, son observatoire offre une vue splendide sur la ville de Séoul et le fleuve Hangang.

11

Séoul

Considéré comme étant le plus riche quartier de Séoul, Gangnam figure également parmi les districts les plus ostentatoires de la capitale sud-coréenne. Ses larges avenues, ainsi que ses immeubles à l’architecture ultra-moderne reflètent un design futuriste.

À l’ensemble du décor viennent s’harmoniser l’univers de la mode et des nouvelles technologies. Aujourd’hui nettement apprécié des étrangers pour sa K-pop, Gangnam laisse entrevoir un environnement culturel en perpétuelle évolution.

On y trouve le Samsung D’light, espace d’exposition ludique dédié aux dernières nouveautés technologiques du géant coréen, ainsi que le plus grand centre commercial d’Asie : le Coex Mall et ses nombreuses attractions : Fort de ses 154 000 m², il se subdivise en zones et abrite toutes distractions : musée du kimchi, grand aquarium, gigantesque bibliothèque, boutiques en tout genre, restaurants coréens et du monde (entre autres !).

Le temple Bongeunsa est un des lieux de naissance du bouddhisme en Corée du sud. Entouré de beaux jardins, il invite au calme et à la sérénité en se détachant du rythme effréné de Séoul. Il est connu pour accueillir la plus haute statue de Maitreya, le bouddha de l’avenir, qui se dresse fièrement sur ses 28 mètres de haut, le regard porté vers la modernité de la ville.

La visite des tombes royales de Seonjeongneung promet une balade sympa dans le parc et dernière étape recommandée en passant par le quartier chic Apgujeong Rodeo où vous trouverez un ensemble de grands magasins. Appelé la ‘Mecque’ de la mode, il est un haut lieu du consumérisme doublé d’une zone culturelle.

12

Séoul

Départ de Séoul, ce voyage au pays du matin calme vous aura permis d’aborder la culture coréenne à travers des étapes incontournables.