a

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetuer adipiscing elit. Aenean commodo ligula eget dolor. Aenean massa cum sociis Theme natoque.

Latest Posts

    Sorry, no posts matched your criteria.

1-677-124-44227
184 Main Collins Street West Victoria 807
info@yoursite.com

Randonnée pédestre, en liberté

 

 

 

 

 

L’itinéraire mythique de Saint-Jacques-de-Compostelle n’est pas réservé aux seuls marcheurs. En effet, chaque année de nombreux cyclistes partent aussi pour la grande aventure Saint-Jacques. Par un parcours de qualité majoritairement sur des petites routes de campagne, nous vous proposons de suivre au plus près la route du Puy-en-Velay et de profiter de ses grands sites emblématiques. Pas moins de 13 étapes pour effectuer toute la partie française et rejoindre peu avant la frontière espagnole Saint-Jean-Pied-de-Port. Afin de vous faire vivre sereinement votre voyage, nous avons délibérément calibré nos étapes pour qu’elles ne dépassent pas 70 km par jour, vous laissant ainsi la possibilité de visiter les sites de votre choix.

Dates de départ: Avril à octobre

Prix à partir de:  2 629$/pers. en occ. double

Le prix comprend

Le prix ne comprend pas

14 jours / 13 nuits
Demi-pension
  • Destination

  • Prix à partir de

    2 629$/pers. en base double
  • Date de départ

    Avril à octobre
1

Puy-en-Velay

Accueil en fin d'après-midi au Puy-en-Velay dans un hôtel en nuit et petit-déjeuner. Si vous arrivez au Puy-en-Velay en fin de matinée ou au plus tard en début d'après-midi, possibilité de visiter sa vieille ville, sa cathédrale Notre-Dame du Puy de style roman et son cloître du XIIème siècle, et son rocher Corneille sur lequel se dresse la statue de la Vierge Marie haute de 16 m.
Hébergement / repas : Hôtel en nuit et petit-déjeuner.

2

Puy-en-Velay • Saugues - 48 km.

Au départ de la cathédrale, l'itinéraire s'élève rapidement pour s'extraire de la cuvette du Puy. Il traverse les monts du Velay, terre de culture de la lentille, et pénètre au coeur de la chaîne volcanique du Devès avant de plonger dans les gorges du Haut-Allier, frontière naturelle entre le Velay et le Gévaudan. La montée sur le plateau de Saugues constitue la dernière difficulté de cette étape.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

3

Saugues • Aumont-Aubrac - 51,5 km.

De Saugues, bourgade célèbre pour sa tour des Anglais et pour sa foire aux champignons, le parcours aborde le plateau de la Margeride puis la haute vallée de la Truyère avant l'arrivée à Aumont-Aubrac. Parmi les points remarquables de cette étape, la chapelle Saint-Roch ou la chapelle de l'Hospitalet-du-Sauvage, érigée dans un col désert à 1 280 m d'altitude à côté d'un hôpital destiné aux voyageurs.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

4

Aumont-Aubrac • Estaing - 78,5 km.

D'Aumont-Aubrac en « Terre de Peyre », comprendre terre de pierre, le parcours traverse quelques jolis bosquets de pins avant de rejoindre les immensités de l'Aubrac tapissées de pâturages à perte de vue. Descente vers Saint-Chély-d'Aubrac et arrivée dans le pays des « Boraldes » (nom donné aux cours d'eau qui descendent de l'Aubrac). Plus bas, à hauteur de Saint-Côme-d'Olt, découverte de la vallée du Lot et arrivée dans le joli village d'Estaing.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

5

Estaing • Conques - 45 km.

Étape aveyronnaise très vallonnée sauf si l'on suit les gorges du Lot par Entraygues-sur-Truyère et Vieillevie, la difficulté du jour sera alors la remontée du vallon du Dourdou jusqu'à Conques. Dans ce bourg les toits sont pointus et dominent les trois tours de la basilique Sainte-Foy où il est également possible d'admirer son portail, véritable trésor de style roman.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

6

Conques • Figeac - 45 km.

Le Lot permettait autrefois de convoyer le charbon sur des embarcations à fond plat (les gabares) en direction de Bordeaux. Il est le fil conducteur de cette étape qui conduit tout d'abord à Livinhac-le-Haut, puis atteint, au bord du Célé, la très belle ville de Figeac, important relais de pèlerinage et ville natale de Champollion.
Hébergement / repas : Accueil en nuit + petit-déjeuner.

7

Figeac • Tour-de-Faure ou Saint-Cirq-Lapopie - 57 km

L'itinéraire serpente le long des nombreux méandres de la vallée du Célé où sont présents des villages à l'architecture quercynoise tels qu'Espagnac et sa jolie église construite au XIIIème siècle, Saint-Sulpice et ses maisons troglodytiques,
Marcilhac et les ruines de son abbatiale bénédictine, encore plus loin Sauliac et enfin Cabreret. A Conduché, on retrouve le Lot puis le très joli village de Saint-Cirq-Lapopie, niché sur son éperon rocheux.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

8

Tour-de-Faure ou Saint-Cirq-Lapopie • Lauzerte - 72 km.

Par les causses et la vallée du Lot, découverte de Cahors et de son célèbre pont Valentré. En route, on découvrira les cazelles (cabanes en pierre sèche), les croix de chemin, mais aussi les écluses qui fonctionnent encore aujourd'hui pour les bateaux de plaisance. L'itinéraire traverse ensuite le Quercy Blanc puis atteint l'ancienne bastide médiévale de Lauzerte classé parmi les plus beaux villages de France.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

9

Lauzerte • Saint-Antoine - 54 km.

Après le village de Durfort Lacapellette, belle descente jusqu'à Moissac qui constituait autrefois une étape majeure sur la route de Compostelle. L'itinéraire sort de la ville puis longe le Tarn avant de retrouver la Garonne et son canal latéral. Arrivée à Auvillar puis peu après à Saint-Antoine, pays de Lomagne ou « Gascogne bossue ».
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

10

Saint-Antoine • Condom - 54 km.

Étape au coeur du département du Gers et de la « France profonde ». L'itinéraire est encore jalonné de nombreux villages pittoresques comme ceux Flamarens, Miradoux, Lectoure, Marsolan... puis plus loin, la Romieu, dont la visite du magnifique cloître s'impose !
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

11

Condom • Barcelonne-du-Gers - 78,5 km

Passage par Montréal-du-Gers, qui est l'une des premières bastides de Gascogne (1289). En chemin, possibilité de faire un détour par Larresingle, l'un des villages les mieux conservés de la région, classé « Plus Beaux Villages de France » et baptisé par les Gascons « la Carcassonne du Gers ». Le trajet conduit ensuite à Eauze, capitale actuelle de la Gascogne où il faut prendre le temps de flâner entre le clocher élancé de Saint-Luperc et les colombages de la maison dite de Jeanne d'Albret. En fin d'étape, arrivée sur la plaine de l'Adour, paysage ouvert et intensivement cultivé.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

12

Barcelonne-du-Gers • Maslacq - 71,5 km.

Cette étape vallonnée conduit tout d'abord à Arzacq-Arraziguet. En chemin, découverte de la remarquable église de Miramont-Sensacq. Traversée de Pimbo, l'une des plus anciennes bastides des Landes avec la découverte de sa collégiale du XIIème siècle inscrite aux Monuments Historiques. Plus loin, arrivée dans le Béarn avec encore de belles découvertes et notamment le village de Morlanne dominé par son château fort, beau belvédère sur la chaîne pyrénéenne toute proche. Enfin, arrivée au village d'Arthez-de-Béarn puis traversée du gave de Pau avant d'arriver à Maslacq.
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

13

Maslacq • Saint-Palais - 48 km.

Étape de transition entre Béarn et Pays-Basque en plein piémont pyrénéen. Après le passage dans l'ancien village fortifié de Navarrenx, c'est la traversée du gave d'Oloron. A découvrir en chemin : les châteaux de Montgaston qui abrite le musée de la figurine historique et de Joantho (privé).
Hébergement / repas : Accueil en demi-pension.

14

Saint-Palais • Saint-Jean-Pied-de-Port - 35 km.

Derniers tours de roues avant la frontière espagnole ! Passage par Ostabat, ancien lieu de rassemblement très important pour les pèlerins, abritant des vestiges de grands hôpitaux et autres bâtiments d'époque. Arrivée à Saint-Jean-Pied-de-Port et visite de cette citadelle fortifiée très pittoresque. Fin de programme et de nos prestations dans l'après-midi à Saint-Jean-Pied-de-Port.